Partagez | 
 

 Axel David Jason

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Admin méchant



WHAT ABOUT ME...
✂ Messages : 609
✂ Crédit : Misty
✂ Célébrité avatar : Katherine Heigl
✂ Travail ici depuis : 07/11/2011
✂ Argents : 2706

DOSSIER MEDICAL

Dossier médical
♣ AGE: 39
♣ SERVICE: Neurologie
♣ RELATIONS:

MessageSujet: Axel David Jason   Mar 20 Déc - 19:25



Prénom Prénom Nom
39 ans • à Boston• Américaine • Divorcé • Chirurgien en neurologie • Chirurgien
I was Born in this way
15 juillet 1972
La lune brillait de toute sa splendeur dans le ciel de Boston. Pas un nuage ne venait gêner ses rayons dans leur trajectoire. C’est à ce moment-là qu’un certain petit bonhomme avait décidé qu’il était temps de venir au monde.
Madame Jason, Mathia de son prénom, sentit les premières contractions. Elle regarda le réveil posé sur la table de nuit à côté d’elle, il affiché trois heure trente. Elle se tourna vers son mari et le secoua légèrement. « Chéri, le bébé arrive… ». Pour toute réponse, un grognement en provenance de son tendre époux se fit entendre. « Mon amour… Il faut aller à l’hôpital, maintenant ! » Insista-t-elle dans un souffle douloureux. Il se retourna finalement pour, lui aussi, regarder le réveil. « Putain il a choisi le bon moment ! ». Très peu charmant pour un futur papa. Mais il faut dire, ce petit là n’était pas vraiment voulu. Les deux parents avaient déjà dû mal à boucler les fins de mois, alors un enfant n’arrivait pas au bon moment. La maman, elle, avait plutôt bien prit cette arrivée qu’elle considérait de merveilleuse, pour le papa, c’était une toute autre chose…
Mais finalement, il se leva et tous deux se préparèrent pour donner naissance à cette petite merveille. Et c’est quelques heures plus tard qu’Axel vit le jour.

Mars 1982
Dans la salle de classe, la pression était à son comble. Plus que quelques minutes avant que la cloche ne sonne, annonçant la fin de la classe ce jour ci. Assis dans un coin de la salle, calmement, Axel écoutait attentivement la maîtresse. « Bien, avant que vous ne partiez, j’aimerais vous donner un petit exercice pour demain. Je voudrais que chacun fasse une rédaction sur le métier qu’il veut faire plus tard. Expliquez-moi pourquoi vous voulez faire ce métier, et parlez-moi de celui-ci. N’hésitez pas à vous faire aider de vos parents. ». Sur ces mots, la cloche retentit et tous les élèves se précipitèrent dehors.
Axel prit son sac et sortit à son tour. Il prit la direction du petit appartement familial situé non loin de l’école. Quand il rentra chez lui, il s’aperçut que sa mère n’était pas encore là, seul son père était là. Il sortit ses affaires de son sac et alla s’assoir à la table du salon, où son père regardait la télévision. « Papa, j’aurais besoin de toi pour mes devoirs… ». L’homme assis dans son fauteuil poussa un grognement. « Je dois faire une rédaction sur le métier que je veux faire plus tard. » Poursuivit l’enfant. Là, le père se retourna vers son fils. Il avait la mine de quelqu’un qui avait passé la journée entière devant la télévision, ce qui devait surement être le cas. « Haha, parce que toi tu veux faire quelque chose de ta vie ? » Demanda-t-il d’un air moqueur. Axel hésita un instant, mais finalement il se lança. « Euh… Oui… Enfin, il y a un métier que j’aimerais vraiment faire ! J’ai vu un reportage à la télé l’autre fois, et ça à l’air vraiment formidable ! ». Le père se leva en rigolant et s’alluma une cigarette. Il alla s’assoir à la table. « Et c'est quoi ce super métier ? ». L’enfant se redressa, fier de lui. « Chirurgien. ». Le père éclata alors de rire. « Toi chirurgien ? Pour qui tu te crois mon ptit’ ? Tu es un Jason, jamais un Jason n’a réussi à dépasser le simple statut d’ouvrier ? Si encore on arrive à trouver du boulot ! Tu feras comme moi gamin, tu passeras ta journée devant cette putain de télé parce qu’aucun employeur ne veut d’un alcoolique comme moi. Tu es un bon à rien mon fils, on a ça dans les veines, tu ne peux pas faire autrement. ». Sur ce, il se leva et retourna sur son fauteuil, laissant Axel assit là, les larmes aux yeux. C’est surement ce jour-là, en plus de l’accumulation de toutes les remarques que son paternel pouvait lui faire, qu’Axel commença à détester son père.

Septembre 1989
Les élèves se bousculaient dans les couloirs du lycée. Un brouhaha régnait dans les couloirs, témoignant l’engouement pour cette nouvelle rentrée scolaire. Axel lui aussi était content d’une certaine manière. Qui disait école disait moins de temps à la maison, confronté à son père. En effet, leur relation ne s’était pas arrangée avec le temps, bien au contraire. Les deux hommes ne se supportaient plus, si tout bien était qu’ils se soient déjà supportés un jour.
« Dernière année mon pote » Dit un de ses copains en passant derrière lui, tout en lui donnant une petite tape sur l’épaule. Axel tourna la tête en acquiesçant un sourire. Oui, dernière année avant le grand saut, la grande vie ! Il rêvait toujours de devenir chirurgien, plus que jamais, pour prouver à son père qu’il n’était pas comme lui, un bon à rien ivrogne. « Ouais comme tu dis, une nouvelle année à s’emmerder dans ce lycée ! » Lui répondit-il en riant. C’est à ce moment que la cloche sonna, libérant progressivement les couloirs. Le jeune homme lui n’était pas bien pressé. Il ferma son casier après avoir mis quelques affaires dans son sac et se dirigea vers sa salle de classe. Une voix derrière lui l’interpella. « S’il te plais, tu pourrais m’aider à trouver ma salle ? Je suis nouvelle ici et complètement paumée… Je cherche la D304… ». Axel se retourna et il la vit. Magnifique, radieuse, les mots ne suffisaient pas. Il venait de rencontrer Daisy Lincoln.

Janvier 1990
« Pourquoi tu dois partir ? Je ne comprends pas… » Demanda Axel en baissant les yeux. La jeune femme, assise à côté de lui dans ce parc, posa sa main sur sa joue. « Je te l’ai déjà dit, je ne pars pas, j’entre au Boston Ballet. On se verra toujours… ». Le jeune homme se leva et la regarda, le regard triste. « Tu resteras toujours quand on te proposera de danser sur les meilleurs scènes du monde ? ». La jeune femme soupira et se leva pour le prendre dans ses bras. « Quoi qu’il arrive, mon cœur sera toujours ici, avec toi. ». Après quoi elle l’embrassa.

Mars 1990
Axel était assis à la cafétéria, entouré de toute sa bande d’amis habituelle. Mais si les autres riaient et semblaient apprécier ce laps de temps ensemble, Axel lui était perdu dans ses pensées. « Souris mon pote, il y en a d’autres des filles ! Tu vas pas te morfondre parce que ta belle est partie danser ailleurs quand même ! On est jeune, faut en profiter ! ». Il ne répondit même pas, au lieu de ça, il prit son plateau pour aller l’apporter au nettoyage. Le soir en rentrant chez lui, il écrivit sur un bout de papier :
Ma cher Daisy,
Tu me manques tant… Reviens moi vite je t’en prie.
Axel, qui t’aime de tout son cœur !

Août 1990
Axel posa son petit carton sur la table qui prenait la majorité de l’espace de l’appartement. Il fouilla pour en sortir une feuille de papier. Il s’installa et écrivit :
Ma chère Daisy
J’espère que tout se passe bien pour toi en Europe. Pour ma part, j’ai déménagé, je ne supportais plus mon père. On s’est pris la tête et je suis parti. Je vis maintenant dans un petit studio pas très loin du campus. Je commence à la rentrée mes études de médecine. J’espère tenir le coup, pour me payer cet appartement et mes études, je travaille tout mon temps libre. Je crois que je vais vite faire une overdose de café…
Tu me manque tant.
Axel, qui attend ton retour avec impatience !

Décembre 1990
Axel révisait, dans son petit studio, quand on sonna à la porte. Il leva la tête de ses livres pour aller ouvrir, un peu intriguait de la personne qui pouvait venir sonner chez lui. En effet, depuis qu’il était à la fac de médecine, il ne voyait plus beaucoup de monde. Il ouvra alors la porte pour découvrir, avec surprise, qu’elle était là. Toujours aussi magnifique, même encore plus. Elle lui sauta dans les bras. « Joyeux Noël mon amour… ». Il n’en revenait pas, elle était là, dans ses bras, après presque un an sans elle, à l’attendre nuit et jour. « Je reviens mon ange, je ne pars plus pour le moment. J’ai obtenu une place dans le Boston Ballet ! ». Elle ne repartirait plus…

Avril 1995
« Je ne sais pas comment faire Axel, je suis perdue… Mes parents n’accepteront jamais tu peux me croire ! Et avorter… C’est impossible ! ». La jeune femme se laissa tomber sur le lit en prenant sa tête entre ses mains. Axel alla s’assoir à ses côtés. « Qui te dis d’avorter ? On pourrait le garder cet enfant ! » Lui dit-il en passant l’un de ses bras autour de ses épaules. « Le garder ? Avec toi qui commence ton internat… Et moi la danse, tu y penses ? Ma carrière est terminée… ». Elle fondit en larmes. « Épouse-moi. Tes parents ne pourront pas renier cet enfant, tu seras ma femme. Et pour mes études, ne t’en fais pas, ma priorité ça sera toujours toi mon amour. ». La jeune femme leva la tête et se leva. « Tu es complètement fou mon pauvre ! Tout le monde va comprendre que si on se marie c’est parce que je suis tombée enceinte ! ». Axel se leva à son tour et pris ses mains. « On s’en fiche des autres, deviens ma femme. Je le veux vraiment, pas que pour le bébé, pour nous, parce que je t’aime ! ». Il se mit alors à genou. « Daisy Lincoln, veux tu me faire l’honneur de devenir ma femme ? ». Il n’avait pas de bague, mais il mima le geste. « Oui ! ».

Mars 1996
« Axel c’est encore moi, bon et bien j’imagine que ta femme et ta fille n’auront pas encore l’honneur de t’embrasser ce soir… J’en ai assez de m’endormir toute seule tous les soirs ! ». Elle raccrocha son téléphone et alla se coucher.

Juin 2005
« Elly, éteint l’ordinateur s’il te plait et va te coucher ! » Demanda Axel à sa fille, visiblement agacée. Mais la jeune fille, âgée de onze ans ne bougea même pas. « Je ne te le redemanderais pas ! ». Mais comme il n’avait aucune réponse de sa part, il alla derrière le bureau et tira sur la prise. Là, l’adolescente se leva, furieuse. « Putain mais c’est pas possible ! T’es jamais là, pourquoi tout d’un coup tu t’inquiètes de moi ! ».

Novembre 2008
« Je suis désolée Axel, je ne peux plus vivre comme ça. Tu as réalisé ton rêve, parfait, mais tu en as oublié le mien. Depuis treize ans je me sens seule, même Elly te le reproche. J’en peux plus… Je veux qu’on arrête là, je demande le divorce. Non non, ne dit rien s’il te plait, tu compliquerais les choses… Ecoute, je vais partir quelques temps, voici les papiers du divorce, signe les et je donnerais ça à mon avocat. ». Elle posa sur la table un dossier et se tourna, les larmes aux yeux. Axel était assis autour de la dite table, muet, sans comprendre ce qu’il se passait. « Mais quand tu dis que tu vas partir, qu’est-ce que tu veux dire ? » Demanda-t-il finalement. Elle se retourna vers lui. « Ça veut dire que je pars réaliser mon rêve à mon tour. Je te demande de t’occuper d’Elly pendant mon absence. Je suis navrée que ça se termine comme ça… ».

Septembre 2011
« Elly, assis toi s’il te plaît. ». La jeune fille de seize ans, obéit en poussant un soupir. Cela n’allait pas mieux entre eux, bien qu’Axel ait fait son maximum depuis le départ de sa mère. « Ecoute, ta mère est de retour en ville et elle voudrait te voir. ». Le bel homme devait surement souffrir autant que sa fille de cette situation. Les années avaient passé et il n’avait eu que très peu de nouvelle de son ex-femme, mais il espérait toujours autant.


T'es qui toi ?
Prénom ou Pseudo: Marine, Misty
Age: 19 ans, bientôt 20 =P
Comment as-tu découvert le forum ? Peut être parce que c'est moi qui suis à la base de son idée ? Je dis ça comme ça hein..
Autre: Non non ^^


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://breathin-breathout.1fr1.net
 

Axel David Jason

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» David Lanero {OK}
» Haitian Activist David Josue's Brazil Tour to Demand Troops Out of Haiti
» Créations de Jason
» David Villa Icon
» David Otunga & Wade Barret & Chris Benoit Vs Justin Gabriel & Cody Rhodes & John cena
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Secrétariat Administratif :: Candidatures :: Candidatures acceptées-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit