Partagez | 
 

 Un verre à moitié vide est un verre à moitié plein pour certains -P.V-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



WHAT ABOUT ME...
✂ Messages : 76
✂ Crédit : Inconnu
✂ Célébrité avatar : Beom Kim
✂ Travail ici depuis : 15/05/2012
✂ Argents : 2220
✂ Situation : Célibataire
✂ Emploi/loisirs : Infirmier en pédiatrie

DOSSIER MEDICAL

Dossier médical
♣ AGE: 25 ans
♣ SERVICE: Pédiatrie
♣ RELATIONS:

MessageSujet: Un verre à moitié vide est un verre à moitié plein pour certains -P.V-   Jeu 17 Mai - 20:37





Colin & Axel
-Un verre à moitié vide est un verre à moitié plein-



Il était 19h à ma montre quand je fus appelé en neurologie. Je me demandais bien pourquoi le neuro avait besoin de moi, un simple infirmier mais j'étais heureux parce que j'allais voir autre chose que des enfants et des mères morte d’inquiétude parce que leur petit est malade, ce changement me ferais le plus grand bien. Dans un sens cela m'ennuyai d'aller dans ce service surtout que dans une heure je pourrais rentrer chez moi. J'accélérais le pas dans les couloirs préférant les escaliers à l'ascenseur pour éviter d'attendre et pour grappiller quelques minutes. Mon bipper sonna une seconde fois, là je commençais à me dire que c'était mauvais signe et que je n'allais pas rentrer chez moi à l'heure prévu. Une fois à l'étage de neuro une infirmière me dit que l'on m'attendait en salle d'opération. Il devait surement avoir une erreur, pourquoi attendrait-on un infirmier en pédiatrie en salle d'opération neurologie ? Peut-être un manque d'infirmière à cet étage mais pourquoi moi, pensais-je tout en me dirigeant vers la salle d'opération. J'étais un peu dépité, car je savais que mon service serait bien plus long que prévu, mais bon que ne ferais-je pas pour aider les autres...
J'entrais dans la salle opératoire après m'être préalablement désinfecter dans les règles d'hygiène très stricte qui résidaient dans un bloc opératoire. Ce n'était pas la première opération au quelle j'assistais, durant mes années d'élèves il m'était arrivé d'assister une infirmière en chef en salle d'op pour m'apprendre le métier et me familiariser avec les salles d'opérations sordide. Et pourtant la vue d'un corps sur une table d'opération, les murs de couleur aussi morbide que ceux de la morgue et l'air stérile qui à mon goût ne sentait pas particulièrement bon, me donnais toujours la nausée. Je réprimais un mouvement de vomissement, et cela n'était pas paru inaperçu vu qu'un aide-soignant m'avait demandé si je ne voulais pas sortir. D'une mine dégouter je lui fis comprendre que cela aller très bien pour moi, puis je lui demandais pourquoi on m'avait fait venir.

« On est en manque d'infirmière ici et en plus c'est un enfant sur la table, me montra-t-il d'un air dédaigneux, alors le chirurgien a pensé qu'un infirmier en pédiatrie serait le bienvenu... C'est moi qui ai donné ton nom.
- C'était sympathique d'avoir pensé à moi, mais je m'en serais bien passé. »


Ensuite j'aidais l'aide-soignant à finir de préparer le patient et la salle d'op. Pauvre petit on allait le charcuté comme un pauvre petit agneau, en même temps c'était pour son bien si on faisait cela, et puis je préférais voir un enfant sur une table d'opération qu'à la morgue. Le chirurgien arriva enfin et l'opération commença. Je faisais tout ce qui m'était demandé en même temps je n'allais pas me tourner les pouces durant toute l'opération, quoi que cela m'aurais peut-être évité des nausées insupportables pour quelqu'un de fragile durant la plupart de l'opération. Tout en passant autre mes nausées, je regardais attentivement le travail du chirurgien. Je n'avais jamais eu l'occasion de voir un chirurgien aussi doué. Bon tous les chirurgiens sont doués vu qu'ils sauvent de vie mais celui-ci avait l'air de dépasser les autres à mes yeux. J'étais vraiment admiratif devant son travail, pour ma part je n'aurais jamais pu faire cela surtout sur un enfant, je regardais le petit être allongé sur la table, il avait vraiment l'air d'un ange comme tous les enfants quand ils dormaient le reste du temps pour la plupart c'était des petits diablotins. Une fois tout cela fini et le patient amenait en salle de réveil, je rejoignis le sas suivi de très près par le chirurgien. Je tournais la tête vers lui, il n'était pas moche sans son masque chirurgical. Il devait être le fantasme de beaucoup de personnes, chirurgien, beau gosse, surement riche... Enfin ce n'était pas le mien et cela ne me donnait pas envie de le connaitre et pourtant dans un élan de curiosité je lui lançais un :

« Vous voulez aller boire un verre au Black Pool, si vous avez fini votre service bien entendu. »



Voilà comment je m'étais retrouvé à minuit au bar avec un chirurgien dont je ne connaissais rien. Mais bon un verre rapproche toujours les gens selon le degré d'alcool qu'il contenait, enfin c'était ma façon de penser et peut-être pas la sienne. Je regardais autour de moi, la salle était presque pleine. A voir ce bar marchait mieux que les autres, j'allais le retenir parce qu'il y avait pas mal de filles ici. Enfin j'étais venu faire connaissance avec le chirurgien qui m'avait bippé quelques heures plutôt et non pas venu draguer la première demoiselle venue. Je regardais le barman

« Une téquila s'il vous plait »

Je ne pouvais pas me permettre de choisir un verre pour l'homme à côté de moi vu que je le connaissais à peine. Un silence gêné régnait en maître entre nous deux, c'était en contraste avec le bruit autour de nous. Moi qui étais très bavard habituellement j'avais dû perdre ma langue en salle d'op. Il fallait briser ce silence horrible, et je devais faire le premier pas. Mais comment parler à quelqu'un que l'on ne connaissait pas, pourquoi j'avais proposé d'aller boire un verre ? Purement et simplement pour ne pas passer la soirée à penser à cette opération de malheur ou encore rester devant ma télé comme un légume puis aller me coucher encore plus fatiguer par mon abrutissement. Et puis j'avais grand besoin d'amis, vu que je ne voyais plus mes amis que je m'étais fait dans le passé. Le barman apporta nos verres et je lui fis un sourire. Je ne réglais pas ma note de suite vu que je ne savais pas si j'allais en boire plusieurs verres ou un seul.

« Au fait moi c'est Colin du service pédiatrie et vous ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Admin méchant



WHAT ABOUT ME...
✂ Messages : 609
✂ Crédit : Misty
✂ Célébrité avatar : Katherine Heigl
✂ Travail ici depuis : 07/11/2011
✂ Argents : 2706

DOSSIER MEDICAL

Dossier médical
♣ AGE: 39
♣ SERVICE: Neurologie
♣ RELATIONS:

MessageSujet: Re: Un verre à moitié vide est un verre à moitié plein pour certains -P.V-   Mar 29 Mai - 19:24


Il y a des matinées comme cela qu'on se passerait bien, et c'était ce qu'avait vécu Axel. Il y avait d'abord eu le retour de son ex-femme, si inattendu, si bouleversant. Il y a quatre ans, elle avait décidé de partir, de le quitter et de faire le tour de meilleures écoles de danse pour vivre son rêve, le laissant seul avec sa fille. S’il paraissait toujours fier et de marbre, le chirurgien était en réalité profondément marqué par son divorce. Et son retour en ville était déjà en train de bouleverser tout ce qu’il avait construit depuis son divorce. Le reste de la journée, Axel avait enchainé les boulettes, faisant tomber ce qu’il avait dans les mains, bousculant tous les objets et personnes qui se trouvaient sur son chemin, etc. Par chance, ces maladresses n’avaient causé aucun tord pour ses patients. Patients qui avaient aussi décidé que le chirurgien devrait intervenir en urgence aujourd’hui. Quand une urgence était terminée, un autre suivait.

La dernière fut celle d’un enfant, devant être opéré d’une tumeur dans quelques jours, finalement, ce monstre dans sa tête avait décidé de progresser trop rapidement, compressant son cerveau, en risquant de lui faire perdre à jamais ses fonctions cérébrales. Pauvre enfant, il avait à peine cinq ans, Axel avait dû agir vite. Ce fut donc à l’heure où normalement il aurait dû quitter le travail qu’il monta au bloc. Avant d’y entrer, il prit le temps d’envoyer un message à sa fille, pour lui dire qu’il aurait du retard et qu’elle ne devait pas l’attendre ce soir. La jeune adolescente était maintenant habituée à être seule le soir et se débrouiller pour manger. Axel détestait ne pas pouvoir être avec elle plus souvent, mais son boulot ne pouvait attendre, il en avait que trop conscience. Avant même qu’elle lui réponde, il éteignit son téléphone portable et entra dans le bloc pour se préparer. Il enfila d’abord son calot, toujours le même de couleur bleu clair, puis il se lava les mains, comme le veut la procédure, enfin il enfila son masque puis entra dans le bloc. L’enfant était encore éveillé, il pouvait aller le rassurer. On voyait une larme au coin de ses yeux, surement la peur. Le chirurgien se pencha vers lui. « Salut bonhomme ! Comment tu te sens ? ». L’enfant émit un petit gémissement, il devait être terrorisé le pauvre. « Je sais que tu as peur mon grand, mais après que j’ai enlevé cette boule dans ta tête, tu vas pouvoir courir avec tous les autres enfants de ton école tu m’entends ? Et tu n’auras plus à rester à l’hôpital ! ». Il essayait de le rassurer, en toute honnêteté. Axel n’était pas de ces chirurgiens qui jouent un rôle, lui était naturel et cela se voyait. Il se redressa finalement pour laisser sa place à l’anesthésiste. Une fois l’enfant endormi, l’opération pouvait commencer.
Elle ne dura pas loin de trois heures, trois longues heures durant lesquels il parvînt sans trop de mal à retirer entièrement la tumeur. L’enfant était maintenant hors de danger. Axel laissa le personnel soignant s’occuper des derniers soins pour pouvoir le descendre en salle de réveil. Il sortit du bloc et enleva sa tenue de bloc. Il était seul avec l’infirmier qui avait été là tout le long de l’opération. Axel remarqua seulement maintenant qu’il ne faisait pas partie de son équipe habituel, preuve qu’il avait vraiment la tête ailleurs pour ne pas le remarquer avant ! Il ferait plus attention la prochaine fois.
« Vous voulez aller boire un verre au Black Pool, si vous avez fini votre service bien entendu. ». Le même infirmier qu’il n’avait pas remarqué pendant l’opération venait de lui proposer de venir boire un verre. Le chirurgien se retourna vers l’horloge qui approchait des minuits. Elly devait dormir maintenant, elle avait cours le lendemain. Et il avait bien besoin de se changer les idées ! Alors, bien qu’il ne connaisse pas le jeune homme, il se décida à accepter son invitation. « Avec plaisir ».

Ils allèrent donc tous les deux au Black Pool où ils s’installèrent au bar Le jeune homme commanda le premier. « Une deuxième. » demanda Axel au serveur. C’était assez étrange, Axel venait très rarement accompagner dans un bar. Comme quoi, c’était la journée de l’inattendue ! « Au fait moi c'est Colin du service pédiatrie et vous ? ». C’est vrai, ils ne s’étaient même pas présenter ! « Enchanté Colin, moi c’est Axel, de neuro comme tu le sais… Si tu veux bien qu’on se tutoie, on est pas à l'hôpital ici. ». Le serveur apporta leurs deux consommations, et Axel ne tarda pas pour en boire une première gorgée, histoire de faire passer sa journée. « Désolé de pas avoir fait attention à toi au bloc, d’habitude je remarque toujours les nouvelles têtes dans mon bloc. Mais là, il faut croire que j’avais la tête ailleurs… ». Il n’était pas ce chirurgien arrogant et prétentieux, et il ne voulait pas l’être ! Au moins les choses étaient mis au clair, pas qu’il se fasse de fausses idées sur lui.
inattendu, si bouleversant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://breathin-breathout.1fr1.net



WHAT ABOUT ME...
✂ Messages : 76
✂ Crédit : Inconnu
✂ Célébrité avatar : Beom Kim
✂ Travail ici depuis : 15/05/2012
✂ Argents : 2220
✂ Situation : Célibataire
✂ Emploi/loisirs : Infirmier en pédiatrie

DOSSIER MEDICAL

Dossier médical
♣ AGE: 25 ans
♣ SERVICE: Pédiatrie
♣ RELATIONS:

MessageSujet: Re: Un verre à moitié vide est un verre à moitié plein pour certains -P.V-   Mer 27 Juin - 17:34





Il commanda une tequila aussi. Je disais « il » parce que je ne connaissais pas son prénom et le qualifier comme étant le majestueux chirurgien ne me venait vraiment pas à l’esprit. C’est pas vraiment que cela ne me venait pas à l’esprit c’est plutôt que j’avais quelque chose contre les étiquettes que l’on collait aux gens. Parfois cela aider à mémoriser mais à mon goût cela rabaisser les gens et je n’aimais pas trop cela. Enfin…

Je mis fin au long silence entre nous. Je dis bien entre nous parce que le bar était quasi comble et donc le bruit était maitre en ses lieux. Nous n’avions pas eu l’occasion de nous présenter, et puis c’était une des meilleures façons de commencer une conversation. « Enchanté Colin, moi c’est Axel, de neuro comme tu le sais… Si tu veux bien qu’on se tutoie, on est pas à l'hôpital ici. » Certes on n’était pas à l’hôpital mais j’avais toujours eu du mal à tutoyer les gens plus âgé que moi, au minimum de 4 ans. Enfin j’allais essayer quand même. Et puis cela ferait vraiment solennelle de le vouvoyer alors que l’on prenait un verre ensemble, alors au diable mes habitudes j’allais le tutoyer avec beaucoup de difficulté.« Enchanté Axel, je vais essayer je ne te promets rien » Déjà un bon point, je venais de dire tu et de l’appeler par son prénom. Étrangement son prénom ne me disait rien du tout. Peut-être parce que je ne travaillais pas avec. Peut-être que son nom m’aurait un peu plus aidé, mais je me voyais mal lui poser la question.

« Désolé de pas avoir fait attention à toi au bloc, d’habitude je remarque toujours les nouvelles têtes dans mon bloc. Mais là, il faut croire que j’avais la tête ailleurs… » Il ne m’avait pas remarqué. Mon visage commençait à se décomposer morceau par morceau. Moi je n’avais vu que lui et lui que le patient. Bien sûr c’était normal de ne voir que le patient quand on est à salle d’opération mais pas voir le personnel autour cela faisait … Snobe. Enfin je pense que c’était l’attitude des chirurgiens en moyenne. « Ce n’est rien, le patient avant tout, surtout quand c’est un petit bout comme lui… » Le patient avant tout, mais bien sûr Colin, tu étais vexé qu'il ne t'ait pas remarquer, pensais-je. En même temps je n'avais rien fait pour, j'aurais peut-être dû vomir dans le bloc, là il m'aurait remarquer. Enfin il n'avait pas dû le vouloir, il avait une vie entre les mains c'était plus important qu'un membre du personnel.

Oui j’adorais les enfants, c’était pour cela que je travaillais en pédiatrie. Je souhaitais en avoir, plus tard bien entendu. Je fis tourner la boisson dans mon verre avant de planter mon regard dans celui du chirurgien. « Vous…Enfin tu es spécialisé en quoi toi ? » Il pouvait aussi bien ne pas être spécialiser. Ok ce n’était pas la meilleure façon de parler entre personne adulte. Mais à part le boulot, je ne savais pas de quoi parler. Oh si la famille, sujet de discussion plus ou moins problématique qu’il fait bon ou pas d’aborder quand on est autour d’un verre. Enfin pour moi ce n'était pas vraiment problématique, sauf si mes parents adoptifs ne voulaient vraiment plus de moi chez eux. « Tu es marié ? Des enfants ? »

Je sais, on pourrait penser que je m’intéressais pas vraiment à lui et que ce que je voulais c’était boire un coup sans être seul. Ce qui n’était pas vrai vu que je n’avais pas prévu de boire ce soir. Et puis je priais secrètement pour qu’il me pose des questions. J’étais curieux mais je ne voulais pas me montrer impoli.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


WHAT ABOUT ME...

DOSSIER MEDICAL

MessageSujet: Re: Un verre à moitié vide est un verre à moitié plein pour certains -P.V-   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un verre à moitié vide est un verre à moitié plein pour certains -P.V-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Verre à moitié vide ou à moitié plein ? [Elena S. Kennedy]
» Mon verre s'est brisé comme un éclat de rire.[Alfred]
» Verre canette coca cola
» Un verre ça va , 3 verres bonjour les dégats ^^
» Quand un simple verre tourne à l'humiliation - Ashton ♥
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Boston :: Back Bay :: Black Pool-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit